Glèisa de sant Roc de Begós

C’est une construction d’origine romane, mais ostensiblement réformée avec un continuum de modifications qui ont compliqué la simplicité de la structure romane primitive. Actuellement le bâtiment est fermé sur les quatre côtés par des constructions ajoutées à la structure primitive, concrétisée dans la fondation de l’ancienne abside, la tête de la nef dans le quartier presbytérien et la porte d’accès à la nef centrale. Sur la face extérieure nord du chevet se trouve un fragment d’une frise d’arcs aveugles, délimitée au sommet par une frise en dents de scie, et qui doit être située au XIIe siècle.
Construit dans le parement intérieur du clocher, il y a une police de bénédiction en forme de coupe. La face externe de cette pile a été décorée d’une tige ondulée, d’où ressortent quelques pousses secondaires en spirale, sans maintenir un rythme régulier et symétrique, contrairement à d’autres piles aranaises. Quelques feuilles lancéolées complètent l’ornementation de ce cube. Dans le baptistère de cette église, les fonts baptismaux romans sont conservés. Il est décoré d’un motif végétal, constitué d’une tige qui forme un continuum de vagues, d’où émergent des pousses secondaires, en sens inverse, qui grimpent en spirale, avec l’ajout d’une feuille lancéolée germée. Le support est constitué d’une pièce cylindrique. Son ornementation est concrète dans un continuum d’arcs aveugles contigus, délimités par des barres étroites, à la manière de bordures. Sur chacune des barres, il y a des finitions circulaires.
Lors de la rénovation du temple entre les XVIe et XVIIe siècles, deux chapelles latérales ont été ajoutées se faisant face, de sorte que le sol du bâtiment a adopté la forme d’une croix latine à côtés égaux. Plus tard, peut-être au XVIIIe siècle, une sorte de portique fermé a été ajoutée qui soutient la tour qui fait office de clocher. Dans cet espace, vous pouvez encore voir la porte romane d’origine qui donne accès à l’intérieur du temple. Aussi à cette époque, la sacristie et peut-être le presbytère ont été construits.
L’intérieur de l’église contient encore tous les meubles d’origine de la période baroque. Le maître-autel a une image du Christ bénissant avec la croix à la main, ayant à sa droite l’image de San Juan Bautista avec l’agneau mystique et à gauche celle de San Luis González et dans la partie supérieure San Roque; le tout décoré d’une structure en bois avec de nombreuses feuilles et rochers, des colonnes avec des guirlandes hélicoïdales entrelacées et des colonnes avec des garnitures suspendues, et aussi des petits anges qui jouent des instruments de musique. L’autel de la chapelle nord et du presbytère par une bonne sculpture sur bois polychrome de Santa Lucia datée de 1761, qui tient un plateau avec ses yeux accompagnés d’une Vierge du Pilar et de trois saints moines polychromes, San Vicente Ferrer, avec le soleil en le coffre, un mercédaire, San Ramon avec San Peir Nolasc, et San Antonio Abad avec le cochon; le bois qui est du même style que l’autel précédent, avec deux colonnes à guirlandes hélicoïdales entrelacées. L’autel de la chapelle de midi présente des sculptures représentant Saint Antoine, Saint Blaise et Saint Jacques.
Récemment, dans les travaux d’assainissement de l’église, toute une série de peintures du début du XVIIe siècle ont été localisées et dans les murs qui subsistent encore de l’époque romane, vestiges de peintures de cette période (12e siècle)

VILLE DE BEGOS:

Nous trouvons la maison de «Sò de Socasau» comme un élément significatif, bien conservé et avec des éléments de différenciation par rapport au reste de l’architecture du noyau, puisqu’elle a une tour carrée très importante dans sa partie centrale. Le général Socasau qui a participé à la guerre de Cuba est originaire de cette maison

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies