L’église est située dans la ville d’Arró, à 905m d’altitude, sur les pentes à droite de la Garonne. L’accès à cette ville se fait par une piste goudronnée de 2 kilomètres et un chemin sinueux qui part du côté droit de la route N-230, qui au kilomètre 173 a son détour.
L’église de San Martin devait à l’origine être un petit temple construit par une seule nef, dirigé à l’est par une abside semi-circulaire et peut-être précédé d’un arc presbytérien. Le complexe roman du bâtiment est composé de blocs de pierre de taille moyenne. Tous ont été bien échelonnés et disposés uniformément en rangs horizontaux. Cette construction d’origine romane a été totalement transformée et défigurée par les rénovations ultérieures qui lui ont enlevé son aspect médiéval.
Actuellement, la nef est recouverte d’une voûte en berceau légèrement pointue, enduite comme le reste des murs intérieurs d’une couche de crépi de blanchiment superficiel, superposée par un toit à deux versants. Le secteur des pieds de la nef est occupé par un cœur avec une structure au plafond et une balustrade en bois. Le presbytère est légèrement surélevé par rapport au sol de la nef. L’intérieur de l’église présente une atmosphère d’appartenance baroque claire.
L’installation d’éléments tels que le cœur et les rénovations qui consistaient à doter l’abside d’un presbytère encadré par un arc de triomphe en demi-cercle, sensiblement carré et recouvert d’un tour d’aresta, agrandissant la nef par les deux chapelles latérales en regard , un de chaque côté, confèrent à l’ensemble la forme d’une croix latine, la construction d’une sacristie et la construction à une extrémité de la paroi arrière opposée au porche d’un clocher autoportant qui a une base carrée dans la partie correspondant aux inférieurs, mais le corps est octogonal, et la substitution de l’ancien portail situé sur le mur ouest par un moderne avec une porte simple et sans ornementation, situé au sud-ouest du temple et protégé par un portique carré ouvert sur l’extérieur sur ses côtés les plus à l’ouest, sont le résultat de des réformes bien plus tardives que la construction originale et qui doit peut-être être datée du XIII-XIV siècle jusqu’au milieu du XVIII.
Le dernier grand remodelage a été effectué au XVIIIe siècle, qui viendrait de l’année 1720, qui est celle qui marque la stabilisation de notre territoire tout au long de ce siècle de prospérité économique et démographique, et c’est à ce moment-là que la sacristie et le clocher ont été construits. Moderne et la porte d’accès au temple a été modifiée, l’actuelle étant en cours de construction, puisque celle d’origine romane est partiellement murée avec le nouveau clocher. On observe également que les toitures actuelles correspondraient à ce dernier grand remodelage, puisqu’elles unissent toutes les structures précédentes, en voyant cela avec beaucoup de preuves dans le toit qui couvre la sacristie et la chapelle côté sud.
Pour compléter tout cela, on retrouve à l’extérieur du clocher une pierre tombale avec l’inscription suivante : TURRIS SUPRA MONTEM IPSA INDISSOLUBILI BITUMINE FUNDATA VALLO.
La phrase traduite ressemble à ceci : Une tour sur la montagne. Il est solidement établi (sécurisé) avec une défense (fortification ou fermée) de mortier indestructible (impérissable).
Les éléments à souligner à l’intérieur de l’église sont le retable latéral, dont il ne reste que six personnages, quatre dans la chapelle côté évangile et deux repositionnés dans le retable principal. Un retable peut être dédié au Mair de Diu deth Roser. Nous trouvons un Saint Joseph avec l’enfant, Sainte Lucie et Saint Jean-Baptiste ; les deux œuvres du maître-autel sont une paire d’anges sur les côtés du tabernacle.
A noter également la croix gothique dorée du XVIe siècle. A la base de la croix, une tour hexagonale de deux hauteurs. Bien que seulement le premier avec des figures des apôtres, et couvre un ciel rond ; au-dessous de la tour, un corps sphérique décoré en liaison avec le support. Aux extrémités des bras de la croix et tout au long de celle-ci, décor aux biseaux arrondis.

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies